• C'est pas du tout cuit cui cui

    C'est pas du tout cuit cui cui

     

    Vous n'ètes pas sans savoir, vous, fans inconditionnels de moi-même, que je cuicuite depuis quelques temps !

     

    Et si l'on omet que c'est un outil fabuleux pour consolider ma sulfureuse réputation de pervers, il s'y passe pas mal de choses plus ou moins sympa, mais en tout cas, c'est un reflet des mentalités et des comportements humains.

     

    Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, contrairement à Fessebouc où qu'on doit être consentant à deux pour devenir boucamis, sur le cuicui bleu, tu peux "follow" (ou espionner tout qu'est-ce qui se passe chez les autres) qui tu veux et qui qui veut peut te "follow".

     

    On est donc "follower" quand on espionne quelqu'un et on a des "followers" ceux qui nous espionnent !

     

    A l'instar de fessebouc, le but du jeu pour certains est donc de rechercher une célébrité relative en ayant beaucoup de "followers".

    En vrai, y'a des moments ils se passent tellement de trucs que tu peux même pas tout suivre.

     

    Sinon à part ça, c'est une espèce de tchat géant où tu peux te méler de toutes les conversations et où tout le monde entier de la planète peut se méler des tiennes.

     

    Donc vu que c'est exactement comme si tu gueulais dans un mégaphone interplanétaire, t'as plutôt intérêt à l'utiliser comme un truc pour te marrer ou pour faire une étude sociologique et comportementale.

     

    Sinon, ça te permet aussi de converser pas discrètement du tout (sauf si tu passe par les messages privés) avec des gens avec qui tu noues des contacts que tu peux développer aussi en dehors du cuicui.

     

    Ceci exposé, pour ceux qui veulent avoir l'insigne honneur de m'y retrouver, je tiens à préciser quelques règles personnelles à suivre si vous voulez mon consentement.

     

    Déjà, si tu veux me follow tu peux et si tu veux me unfollow (c'est à dire arrêter d'espionner mes palpitants tweet) tu peux aussi !

    Ben ouai, je m'en tamponne, je suis assez célèbre pour ne pas avoir besoin de flatter mon égo en explosant les compteurs, mais ce n'est pas le cas de tout le monde.

     

    Maintenant, et c'est là que y'en a qui vont pleurer, pour que je te follow il y a des règles (celles  dont je te parlais plus haut).

     

    • Si je te connais IRL et que je te reconnais t'as gagné d'avance.
    • Si je te connais IVL et que je t'apprécie, t'as gagné aussi.
    • Si tu es superbogosse, t'as tes chances, mais t'as aussi des chances que je te drague pathétiquement et ouvertement (n'oubliez pas ma réputation de pervers !).
    • Si tu tweet des trucs qui me font rire, m'émeuvent, me touchent, t'as aussi tes chances.
    • Si tu engages avec moi une joute verbale intéressante ou marrante, t'as forcément gagné, sinon pour suivre faut que je change de page d'affichage et c'est carrément chiant.
    • Si tu utilise l'option "ce que je dis est confidentiel défense", va falloir que tu me demande de te follower et surtout ne pas faire l'erreur de me refuser si tu veux saisir la seule chance que je t'offrirais.
    • Si tu me follow en espérant que je fasse de même, si tu ne bouge pas ton cul comme sur les exemples précédents, je ne vais même pas savoir que tu existe, donc t'as aucune chance. Et si tu ne cherche qu'à gonfler ton compteur de follower, tu peux tout de suite me unfollower.
    • Si tu m'agresse, m'insulte ou ne comprends pas que j'utilise le cuicui du deuxième au 150ème degré d'humour (même si le mien est tout pourri), c'est perdu d'avance et pas la peine non plus d'attendre de ma part des insultes ou autre non respect, tu vas attendre longtemps, vu qu'une fois lassé, je vais t'ignorer.

     

    Il y a surement d'autres principes que j'applique, mais bon là, je ne vois pas.

     

    Maintenant que tu sais tout ça, à toi de choisir, si tu veux me séduire pour que je te follow.

     

    « Ma cassette ! Où est ma cassette !!!Bon alors, ça vient ? »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :