• Ca aurait pu mal finir, mais ...

    Ca aurait pu mal finir, mais ...

    ... c'est pourtant pas faute d'avoir fait le constat plus d'une fois, mais chaque fois que je sors et que mon périple commence mal, je finis toujours par me dire : "j'aurais du m'en douter" ...


    Ca serait pas un peu de la superstition ça ?


    La mémoire étant sélective, bien évidement c'est toujours après coup, que l'on s'en souvient et qu'on se dit qu'on aurait mieux fait de rester coucher ...


    Sauf que là, même si mon dernier neurone encore en vie avait fonctionné, même pas en rêve j'aurais raté l'occasion de voir mon Poussin chéri d'amour et son homme !


    La seule raison qui aurait pu me garder au lit, c'eut été que mon Poussin chéri d'amour y soit dans mon lit (Hihi ! Chui cro coquin ! ) ...


    Me voilà donc sorti de la maison direction l'arrêt de bus.


    La Retape ayant mis en place un système moins "vintage" que les horaires de passages approximatifs des bus via de petit écrans qui te disent dans combien de temps que le bus y va arriver (oui, c'est moderne !) tu te dis que comme il est annoncé dans 14 minutes, t'as le temps d'aller à l'autre bus pour voir s'il arrive pas plus vite ...


    Donc tu traverse la place et tu te dis "je suis un grand stratège", vu que cette ligne là (qui te rallonge d'une station de métro ton parcours) le prochain bus il arrive dans 4 minutes ...


    ... Youppy ! Tralala ...


    ... pas tant que ça, vu que l'autre bus, celui qui devait arriver plus tard, il est en train de tourner sur la place que tu as traversé ...


    Grrrrr !


    Bref, ton tien du bus y s'pointe alors tu le prends.


    Rien de spécial à signaler pendant le balottage en bus, même pas un beau mec à reluquer (mauvaise pioche !).


    Donc tout normalement vu que c'est quand même le but recherché, tu arrive à la bouche de métro et tu t'enfonce dans les entrailles parisiennes.


    On est en bout de ligne (difficile de faire plus bout, vu que t'es au terminus, enfin, dans le cas présent t'es au démaribus ...), donc pas trop de monde tu peux donc faire sisitte du popotin et reposager la guibole capricieuse.


    C'est après que ça se gâte ...


    Ah ! Les joies des transports parisiens qui sont à l'image du respect des humains les uns pour les autres ...


    ... des banquettes poubelles, oui c'est pas la peine de faire l'effort d'aller jusqu'à une poubelle, autant laisser journaux, bouteilles vides, etc là où qu'un crétin il aurait bien voulu poser son cul ...


    ... et tant qu'on y est, vidons se qui reste de la bouteille par terre, à moins qu'une envie pressante ne soit à l'origine de la flaque au sol, je ne sais pas et je ne veux pas savoir ...


    ... et la cerise sur le gâteau, c'est le pseudo musicien-chanteur-artiste à la noix, qui te les brise menu à coup de bourdonnement insupportable dans les oreilles ...


    Bref, comme je l'aime mon Poussin chéri d'amour, j'ai bravé les éléments pour arriver jusqu'à lui.


    Connaissant mon sens parfait de l'orientation, mon Poussin chéri d'amour, se fait téléguidé par téléphone pour me rejoindre (il est dingue de moi ! Normal, je suis irrésistible !).


    Nous voilà donc en route pour le petit resto où j'ai réservé une table ...


    Vous me connaissez !


    Donc comme je suis dans le quartier où que y'a des garçons qui aiment les garçons, j'annonce directe la couleur qu'après le repas, MOI je vais au sauna alors qui m'aime me suive ...


    Le resto pas la peine d'en parler c'était très bien, mais le sauna s'était encore mieux.


    Donc j'ai bien fait de me lever ce matin.


    Comment ça ?


    Vous voulez des précisions sur le Poussin tout nu avec sa serviette autour de la taille !


    Non, mais, vous voulez pas non plus que je vous raconte ce qui s'est passé quand je la lui ai retiré, tant qu'on y est ?


    Ben, tient et puis quoi encore ?


    Ca sera pour une autre fois, parce que là, le réveil sonne et faut que je me prépare parce que ce midi je déjeune avec Mon Poussin chéri d'amour et son homme !


    Trop fort le virus ! Hein ?

    Il arrive à rien vous dire du tout alors qu'il à passé un moment merveilleux !


    Oui, bon peut être je vous raconterai ça bientôt.


    « JuliettePetite piqure de rappel ... »

  • Commentaires

    4
    Mardi 25 Septembre 2012 à 21:44

    @ L'Homme du Poussin

    Mouaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhh !

    J'ai encore réussi à te faire sortir de ton silence webesque ...

    Comme quoi, même si on ne mélange pas les serviettes et les torchons, je suis sur le haut du panier.

    3
    Mardi 25 Septembre 2012 à 21:42

    @ Mon Pousin chéri d'amour

    Un secret bien caché

    2
    L'Homme du Poussin
    Lundi 24 Septembre 2012 à 19:08

    Et dans ton rêve, j'étais pas la serviette de Poussin par hasard ?

    1
    Le Poussin Profil de Le Poussin
    Lundi 24 Septembre 2012 à 18:10

    J'ai failli pisser de rire et laisser une flaque suspecte....heureusement que tu ne dévoiles pas mon anatomie dans ces lignes...c'est notre secret après tout :)



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :